Tous avec Courbet

, , Comment closed

Réalisé par Daniel Schick

Ce documentaire révèle l’incroyable souscription qui a conduit des Courbetophiles anonymes à acheter un tableau emblématique de Courbet, propriété d’un milliardaire Japonais. Ce tableau « le chêne de Flagey  » est le symbole de l’attachement viscéral de Courbet à sa terre natale de Franche-Comté. Le film souligne en quoi ce tableau est aussi un autoportrait caché de Courbet. Il révèle surtout que « le chêne de Flagey  » est un coup de poing donné à Napoléon III, considéré par Courbet comme anti-démocrate. Daniel Schick insiste sur l’engagement politique de Courbet qui l’a conduit à l’exil, engagement dans lequel se retrouvent les personnages du film.
Le documentaire permet de rentrer avec tendresse et humour dans la vie de ces amoureux de Courbet qui considèrent le peintre comme un membre rêvé de leur famille. Chauffeur de camion, employé municipal, spéléologue, directrice du musée Courbet sont les personnages principaux du film. Un étonnant couple d’un petit village considère les œuvres de Courbet comme ses propres enfants et livre au film un immense secret caché.
Courbet lui-même se raconte dans le film mais à travers le trait de qui ?
La mise en scène poétique et ludique de ce film imaginé par Daniel Schick fait découvrir au plus grand nombre la vie du peintre ainsi que certaines œuvres magistrales de l’audacieux, intègre et courageux Gustave Courbet (1819/1877).
La musique originale du film est signée Cascadeur qui travaille sur un documentaire pour la première fois.