Il est minuit, Paris s’éveille

, , Comment closed

Réalisé par Yves Jeuland

De Saint-Germain-des-Prés à la place de la Contrescarpe, après-guerre, un esprit souffle sur la rive gauche et Paris connaît des nuits prodigieuses. Il est minuit, Paris s’éveille… Chaque année de nouveaux lieux ouvrent, dans des cafés, des caves, des arrière-salles de brasserie ; des propriétaires de mercerie ou de buvette épicerie transforment leurs commerces en petits théâtres. Une énergie, une éclosion.

Entre 1945 et 1968, plus de deux cents cabarets vont ouvrir à Paris : La Rose rouge, L’Ecluse, L’Echelle de Jacob, Le Cheval d’or… Et c’est sur ces petites scènes de minuit que débuteront Barbara, Brel, Ferré, Mouloudji, Les Frères Jacques, Catherine Sauvage, Cora Vaucaire, Aznavour, Gainsbourg, Anne Sylvestre, Ferrat, Boby Lapointe, Pierre Perret Ils étaient tous inconnus. Les talents qui sont nés ces années-là sur les avant-scènes des bords de Seine sont encore pour longtemps dans notre imaginaire.

avec les témoignages de : Jean Rochefort, Juliette Gréco, Charles Aznavour, Henri Gougaud, Paul Tourenne (les frères jacques), Pierre Perret, Serge Lama, Marie-Thérèse Orain, Francesca Solleville, Anne Sylvestre

Meilleur documentaire – Prix du Syndicat de la Critique 2014

« Il est minuit, Paris s’éveille » interprétée par Polo