Le blues du jean

, , 1 Comment

Réalisé par Dominique Lenglart

Le personnage du film est un vêtement mythique : symbole de liberté, de découverte et d’audace. Le Blue Jean, comme le coca ou la cigarette est un exemple de produit « globalisé » dont l’existence dépasse les frontières, les modes et les époques.
Pour fabriquer un « denim 5 poches », il faut aller chercher des matières premières et des savoir-faire dans une douzaine de pays à travers le globe. Le Nord et le Sud se partagent les rôles dans l’économie du jean, mais en partagent – ils les bénéfices ?
En suivant le design chez Lee en Belgique, la production de coton au Bénin , la récupération des pierres ponces en Turquie, l’assemblage chez Lee Cooper en Tunisie, en rendant visite à d’anciennes salariées de chez Levis dans le nord de la France, « le blues du jean » offre une vision de ce qui se cache derrière l’expression « économie globalisée ».

 

One Response

  1. Zindanz

    08/24/2012, 09:32

    Renita! I absolutely love your story! It is wdoenrful to hear you read it. You are such a great writer. Thank you for sharing your gift with everyone ) I look forward to it’s release.

Leave a Reply

(*) Required, Your email will not be published