Partir, revenir, ou l’ambiguïté de la vie

, , Leave a comment

Réalisé par Juliette Warlop

Que se passe-t-il pour qu’une personne souffre au point de se suicider ? Faut-il la réanimer coûte que coûte ? Au travers d’expériences vécues, ce film nous questionne sur la frontière entre le désir de mort et le désir de vie. Au chevet de leur fille, les parents d’Emmanuelle attendent son réveil avec espoir, avec angoisse. Elle a fait plus qu’une tentative de suicide, elle voulait vraiment mourir : ils en sont convaincus. Claire, Michel, Anne sont eux aussi passés à l’acte et ont chacun réchappé d’un geste qui aurait dû être définitif. Qu’ont-ils ressenti au moment de se suicider, puis à leur réveil, et enfin, quand il leur a fallu reprendre le cours de la vie ? Avec leur recul et leur sensibilité, ils témoignent de cette expérience de mort et de vie. Parallèlement, des soignants, médecins réanimateurs, infirmières, psychiatre, se questionnent sur leur métier. La technologie médicale est-elle toute-puissante ou bénéficie-t-elle de l’étincelle de vie qui existe encore, peut-être, chez le patient ? Et qu’advient-il de ces patients une fois réanimés ?


Festival premiers docs du Mans – 2010 – Prix spécial du Jury
Festival de l’acharnière 2012 – Prix de la première œuvre
Sélection officielle FIGRA – 2010
Sélection officielle festival international ImagéSanté – 2012

 

Leave a Reply

(*) Required, Your email will not be published